Music

Les Rita Mitsouko – Marcia Baila

Les Rita Mitsouko – Marcia Baila

Marcia Baïla” is a 1985 song recorded by the French duet Rita Mitsouko. It was the third single from their first album, Rita Mitsouko, and was released in April of that year. Dedicated to a dancer with the band who died in 1981, this song was a big hit both in France and abroad and can be considered as being the band’s signature song.Wikipedia®

Les Rita Mitsouko (The Rita Mitsoukos) was a French pop rock group formed by the guitarist Fred Chichin and the singer Catherine Ringer. The duo first performed as Rita Mitsouko at Gibus Club in Paris in 1980. They went on to become one of the most acclaimed musical acts in France.
Chichin died from cancer in 2007. Instead of continuing as Les Rita Mitsouko, Ringer completed a final tour, “Catherine Ringer chante Les Rita Mitsouko and more” (Catherine Ringer sings Les Rita Mitsouko and more), and started a solo career.

Les Rita Mitsouko – Marcia Baila Lyrics.
The song was composed by Catherine Ringer and Fred Chichin.

Marcia elle danse
Sur du satin de la rayonne
Dur polystyrène expansé
À ses pieds

Marcia danse avec des jambes
Aiguisées comme des couperets
Deux flèches qui donnent des idées
Des sensations

Marcia elle est maigre
Belle en scène belle comme a la ville
La voir danser me transforme
En excitée

Moretto comme ta bouche
Est immense quand tu souris
Et quand tu ris je ris aussi
Tu aimes tellement la vie
Quel est donc ce froid
Que l’on sent en toi?

Mais c’est la mort
Qui t’a assassinée Marcia
C’est la mort
Tu t’es consumée Marcia
C’est le cancer
Que tu as pris sous ton bras
Maintenant tu es en cendres, en cendres
La mort c’est comme une chose impossible
Et même à toi qui est forte comme une fusée
Et même à toi qui est la vie même Marcia
C’est la mort qui t’a emmenée

Marcia danse un peu chinois
La chaleur dans les mouvements d’épaules
À plat comme un hiéroglyphe inca
De l’opéra

Avec la tête
Elle danse aussi très bien
Et son visage
Danse avec tout le reste
Elle a cherché
Une nouvelle façon
Et l’a inventée
C’est elle la sauterelle
La sirène en mal d’amour
Le danseur dans la flanelle
Ou le carton

Moretto comme ta bouche
Est immense quand tu souris
Et quand tu ris je ris aussi
Tu aimes tellement la vie
Quel est donc ce froid
Que l’on sent en toi?

Mais c’est la mort
Qui t’a assassinée Marcia
C’est la mort
Tu t’es consumée Marcia
C’est le cancer
Que tu as pris sous ton bras
Maintenant tu es en cendres, en cendres
La mort c’est comme une chose impossible pour toi
Qui est la vie même Marcia
Et même à toi
Qui est forte comme une fusée
C’est la mort qui t’a emmenée
Marcia Marcia Marcia Marcia Marcia

Related Posts